Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Développement personnel
  • : Coaching et développement personnel : réflexions, actions et réactions
  • Contact

>logoViadeotwitter logo

 

contact us logo

rss logo

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liste D'articles

  • La part du Subconscient, par Franck Damée
    Est-ce vraiment vous qui décidez de votre vie ? Êtes-vous persuadé que vous êtes libre de choisir ce que vous allez manger ce midi ? Que vous avez le pouvoir de prendre des options au travail ? Nous autres, les humains cartésiens, aimons penser que...
  • www.stop-tabac35.com est né !
    Ma deuxième passion, outre le coaching, est l'hypnose Ericksonienne. Je me suis spécialisée dans l'arrêt du tabac et ai donc créé un nouveau site consacré à cette activité. Je vous invite donc à le visiter : link
  • Changement (s)
    Bien souvent, nous rêvons de modifier nos habitudes et de « faire autrement » pour améliorer ce qui nous semble pesant ou peu sastisfaisant. Nous nous prenons à imaginer un mieux être découlant de ce que nous ferons demain ou dans un futur proche, peuplé...
  • Je me sens trahi (e)
    Vous vous sentiez bien avec cette personne, qu’il s’agisse d’une amie, d’un amant ou d’un mari (on peut aussi parler d’ami, de maitresse ou d’épouse) ou même d’un simple collègue. Vous partagiez tellement de choses ! Vous aviez investi la relation, donnant...
  • Quand je serai grande, je serai ...parfaite !
    Petite, j’étais une enfant sage. De celles que l’on n’entend jamais, qu’on oublie même parfois, de celles qui ne posent pas de problèmes. A l’école, j’étais bonne élève, soucieuse de collectionner des bonnes notes qui me vaudraient un bulletin élogieux....
  • Image de soi et estime de soi au féminin
    J'ai aimé cette expérience faite aux Etats Unis. Un dessinateur demande à des femmes de se décrire telles qu'elles se voient et il les dessine selon les éléments qu'elles lui fournissent, sans les voir. Puis l'expérience est reproduite mais, cette fois,...
  • Stress quand tu nous tiens...
    Le stress est une réponse à une situation à laquelle on ne sait pas ou on ne peut pas s’adapter. Il peut s’agir aussi d’une réponse face à une situation que l’on ne comprend pas. Le stress diminue lorsqu’une information claire ou une solution apparait....
  • légende hindoue
    Lorsqu'ils eurent terminé de créer l'univers, les dieux rencontrèrent une difficulté : où devaient -ils dissimuler la vérité ? Sur la plus haute des montagnes ? Tout au fond des mers ? Sur la face cachée de la lune ? Au final, écoutant leur facétie, ils...
  • Je veux être heureux au travail !
    J'aimerais vous faire partager une lecture hautement intéressante. Mon amie Nathalie Olivier vient de faire paraître un nouvel ouvrage, destiné à ceux qui souhaitent trouver le travail de leurs rêves. Il parle beaucoup de changement et de la manière dont...
  • Mes meilleurs voeux 2013
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 12:24

Le stress est une réponse à une situation à laquelle on ne sait pas ou on ne peut pas s’adapter. Il peut s’agir aussi d’une réponse face à une situation que l’on ne comprend pas.

Le stress diminue lorsqu’une information claire ou une solution apparait.

Même s’il peut sembler de prime abord négatif, il peut aussi se montrer moteur. Le plus souvent, le stress est un signal : nous venons de nier ou de négliger quelque chose, quelqu’un ou nous-mêmes. En cas de stress, il est donc important de s’attacher à l’attention que nous portons à l’autre ou à nous même.

Quand le stress surgit, suite à des paroles ou des actes d’autrui, nous portons notre attention sur les faits et non sur la personne qui les commet. Mettre son attention sur l’autre, c’est s’interroger sur les raisons qui l’ont conduit à se comporter ainsi, pour mieux comprendre son intention et ce qui s’est réellement passé.

Par exemple, dans une situation de conflit, si l’autre nous contredit, nous critique ou nous insulte, le message apparent est une agression dirigée contre nous. Le message réel, lui, est un mal-être ressenti par l’interlocuteur et qu’il tente de gérer par son attitude blessante ou destructrice. Il représente ce que la personne ne nous dit pas. Gérer le conflit revient donc à l’aider à exprimer son non-dit (et non pas tenter de modifier son comportement). Comprendre cela permet au moins de ne pas prendre pour soi ce qui n’est que l’expression du malaise de l’autre.

Une phrase ou une attitude mal perçue chez l’autre peut continuer à nous préoccuper. Il est alors fondamental de se recentrer sur soi et sur ses besoins, qu’ils soient physiques ou psychologiques. Se redonner de l’attention en douceur permet de se recentrer sur le plus important : la valeur que nous nous accordons. Ainsi, s’intéresser à son ressenti peut se révéler utile : pourquoi ai-je réagi ainsi ? Qu’est-ce qui m’a blessé ? mis en colère ? rendu triste ? Ce que l’on nomme problème, n’est le plus souvent qu’une demande d’attention d’une part de nous même. Le but n’est pas de calmer notre colère ou de supprimer notre tristesse mais de les écouter jusqu’à en comprendre la raison puis de recentrer son attention. C’est s’offrir un peu de confiance au lieu de se fuir

Notre stress vient souvent du fait que nous voulons contrôler plutôt qu’entendre. Il provoque en nous tension et épuisement et chez l’autre un agacement et une aggravation de ses comportements. Or les tensions se relâcheront davantage si nous les entendons que si nous luttons contre elles : quelqu’un d’énervé ne se calme pas quand on lui demande de le faire mais quand on accepte d’entendre ce qui le préoccupe.

Partager cet article
Repost0

commentaires